Download Brefs aperçus sur l'éternel féminin by Denis Grozdanovitch PDF

By Denis Grozdanovitch

Femme fatale, vieille sorcière, most sensible version aguicheuse, amazone inaccessible, charmante étudiante, sans oublier los angeles petite Émilie qui piétine sa boîte de pastels pour imiter l'art conceptuel et dont les vérités abruptes et drôles sont un véritable enchantement : pour Denis Grozdanovitch les multiples facettes de l'éternel féminin bousculent judicieusement les vanités masculines.

Show description

Read or Download Brefs aperçus sur l'éternel féminin PDF

Best french_1 books

Non, c'est non : Petit manuel d'autodéfense à l'usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire

En tant que femmes, nous sommes tous les jours les cibles d'interpellations, de harcèlement, d'agressions verbales, physiques ou sexuelles plus ou moins graves, plus ou moins violentes, au travail, dans l'espace public et privé. Souvent nous ne savons pas remark réagir, remark dire non, et remark faire comprendre que, lorsque nous disons non, c'est non.

Mots choisis : français-chinois

L’idée de ce livre m’est venue des difficultés que j’ai rencontrées pour faire le bon choix des termes les plus appropriés lorsqu’on veut faire concorder deux langues aussi différentes que le Français et le Chinois. Cet ouvrage a donc été conçu pour remédier à ces difficultés en proposant une présentation sous forme d’un recueil de mots classés par sujet.

Les passions ordinaires

• description : Les émotions ne sont pas spontanées, mais rituellement organisées. Reconnues en soi et signifiées aux autres, elles mobilisent un vocabulaire et des mouvements précis du corps qui diffèrent selon les cultures. C'est ce que montre David Le Breton dans cette anthropologie des émotions, où il examine, entre autres, le statut du corps dans los angeles conversation, les ritualités du regard, ou encore le métier de comédien, qui offre une étonnante representation de l. a. façon dont les hommes se saisissent des signes pour vivre et donner à voir leurs émotions.

Extra resources for Brefs aperçus sur l'éternel féminin

Sample text

Je ne comprends rien à ce qui se passe autour de moi. Depuis que je suis partie de Varsow, je ne suis plus à la hauteur et je ne maîtrise plus grand-chose, mon mari est devenu un dibbouk, mon fils un exalté politique, ma fille une messaline, Zia agit sans dire un mot ou raconte des histoires dont je ne saisis pas le sens, quant à Ilya, lui, il philosophe sur la forme et la vitesse des nuages. — Ça y est ! dit Perla c’est le quart d’heure « mur des lamentations » qui commence. — Tu peux dire ça, Perla, mais on verra quand tu auras mon âge.

Quant à ton père, je ne le vois jamais : il vit dans son service, il n’est que de passage ici et ton frère, lui, il ne s’intéresse qu’à la politique et à ses poissons. Il ne sait même pas ouvrir une boîte de conserve… Alors il faut bien que quelqu’un s’occupe de faire marcher les choses… En plus, comme disait ma mère, est-ce que c’est vraiment mieux chez les goyim ? … — Maman, ne commence pas toi aussi, je sais tout ce que tu vas dire, tu me l’as assez répété. — Je ne le dis pas pour toi, ma fille, mais pour ce jeune homme qui me paraît bien tendre et naïf et qui doit savoir à quoi il s’expose en venant ici, dans le ghetto Milwitzky comme dit Ilya.

Ils font la sieste à cette heure-ci ? — Tout est décalé dans le monde aquatique et, de surcroît, ceux que vous allez voir sont des poissons tropicaux : leur horloge biologique est restée réglée sur leur contrée d’origine. — Ah oui, je comprends. — Vous allez voir comme ils paraissent insouciants, c’est incroyable… et sans raison apparente ! — Mais pourquoi ne le seraient-ils pas ? Après tout, ils ne risquent pas grand-chose dans leur aquarium. À ces mots, David s’immobilisa dans le couloir où il me précédait et, se retournant vers moi dans un haut-le-corps, d’un air presque courroucé me dit : — Mais j’introduis des prédateurs dans l’aquarium, bien entendu !

Download PDF sample

Rated 4.94 of 5 – based on 38 votes