Download La maçonnerie facile by Jose Roda PDF

By Jose Roda

Show description

Read or Download La maçonnerie facile PDF

Best french_1 books

Non, c'est non : Petit manuel d'autodéfense à l'usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire

En tant que femmes, nous sommes tous les jours les cibles d'interpellations, de harcèlement, d'agressions verbales, physiques ou sexuelles plus ou moins graves, plus ou moins violentes, au travail, dans l'espace public et privé. Souvent nous ne savons pas remark réagir, remark dire non, et remark faire comprendre que, lorsque nous disons non, c'est non.

Mots choisis : français-chinois

L’idée de ce livre m’est venue des difficultés que j’ai rencontrées pour faire le bon choix des termes les plus appropriés lorsqu’on veut faire concorder deux langues aussi différentes que le Français et le Chinois. Cet ouvrage a donc été conçu pour remédier à ces difficultés en proposant une présentation sous forme d’un recueil de mots classés par sujet.

Les passions ordinaires

• description : Les émotions ne sont pas spontanées, mais rituellement organisées. Reconnues en soi et signifiées aux autres, elles mobilisent un vocabulaire et des mouvements précis du corps qui diffèrent selon les cultures. C'est ce que montre David Le Breton dans cette anthropologie des émotions, où il examine, entre autres, le statut du corps dans los angeles conversation, les ritualités du regard, ou encore le métier de comédien, qui offre une étonnante representation de l. a. façon dont les hommes se saisissent des signes pour vivre et donner à voir leurs émotions.

Extra resources for La maçonnerie facile

Sample text

Ainsi, lorsque le Coran s’appelle lui-même kitāb, ce terme contient une certaine connotation, une certaine valeur de « manifestation de l’ autorité divine» ou de «source d’autorité». Cependant cette notion de « prescription», de chose «imposée, impérative» n’est pas le principal sens produit par l’utilisation de ce terme à des fins autoréférentielles. 3. Le Coran kitāb : une «Ecriture sacrée » De façon principale, le Coran, quand il se nomme lui-même kitāb, ne veut donc ni dire qu’il est un document écrit, ni exprimer qu’ il est une prescription ou quelque chose d’imposé.

Mais nous avons fait ce choix pour proposer une lecture dégagée, autant que faire se peut, des interprétations traditionnelles – et effectuer une lecture du Coran selon ces sources aurait simplement changé le sujet : il se serait alors agit d’une étude de l’interprétation, au cours des siècles, de ce que le Coran dit sur lui-même. D’autre part, nous avons restreint l’utilisation des sources islamiques à notre recherche lexicale (partie I): nous y avons employé des dictionnaires arabes anciens et quelques éléments du tafsīr.

Une étude qui cherche à retrouver « le sens du texte tel que voulu par son auteur» n’échappe pas à cette difficulté. Il est impossible de savoir si ce texte est exactement le même que celui qui est parvenu jusqu’ à nous dans sa version canonique. Le «retour au texte» ne peut au mieux viser que la version retenue au moment de la canonisation, en supposant d’ ailleurs que le canon n’a pas été altéré au cours des siècles. Toutefois, il est peut-être au fond de peu d’importance de ne pouvoir atteindre le sens voulu par un premier «auteur»: l’essentiel – et la seule solution possible – est que nous atteignons le sens voulu par l’«auteur» principal, celui qui a mis en place les idées dominantes du texte.

Download PDF sample

Rated 4.36 of 5 – based on 15 votes