Download La poetique de l ironie dans la nouvelle du XIXe siecle by P. Karpouzou PDF

By P. Karpouzou

Show description

Read or Download La poetique de l ironie dans la nouvelle du XIXe siecle (partial) PDF

Best french_1 books

Non, c'est non : Petit manuel d'autodéfense à l'usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire

En tant que femmes, nous sommes tous les jours les cibles d'interpellations, de harcèlement, d'agressions verbales, physiques ou sexuelles plus ou moins graves, plus ou moins violentes, au travail, dans l'espace public et privé. Souvent nous ne savons pas remark réagir, remark dire non, et remark faire comprendre que, lorsque nous disons non, c'est non.

Mots choisis : français-chinois

L’idée de ce livre m’est venue des difficultés que j’ai rencontrées pour faire le bon choix des termes les plus appropriés lorsqu’on veut faire concorder deux langues aussi différentes que le Français et le Chinois. Cet ouvrage a donc été conçu pour remédier à ces difficultés en proposant une présentation sous forme d’un recueil de mots classés par sujet.

Les passions ordinaires

• description : Les émotions ne sont pas spontanées, mais rituellement organisées. Reconnues en soi et signifiées aux autres, elles mobilisent un vocabulaire et des mouvements précis du corps qui diffèrent selon les cultures. C'est ce que montre David Le Breton dans cette anthropologie des émotions, où il examine, entre autres, le statut du corps dans los angeles verbal exchange, les ritualités du regard, ou encore le métier de comédien, qui offre une étonnante representation de los angeles façon dont les hommes se saisissent des signes pour vivre et donner à voir leurs émotions.

Additional resources for La poetique de l ironie dans la nouvelle du XIXe siecle (partial)

Example text

Berrendonner, “De l’ironie”, op. , pp. 173-239 ; cf. aussi la proposition de S. Durrer, (“Ironiser, faire et défaire le jeu de l’autre”, Études de Lettres 1, 1987, pp. 39), pour traiter l’ironie comme une structure interactive, dans laquelle “l’énonciateur commence par reprendre et reinterpréter dans son propre discours la parole du destinataire pour mieux enchaîner sur celle-ci”. 89 E. Behler, Ironie et Modernité, op. , p. L. Nancy, op. , p. , Fr. 51). 90 cf. l’étude classique de D. C. Muecke, The Compass of Irony, op.

En tant que discours littéraire, donc écrit, différé et médiatisé, sa communication passe par l’acte de l’écriture et de la lecture à travers une œuvre littéraire qui constitue un objet sémiotique spécifique. Nous adoptons comme traits distinctifs de celui-ci ceux proposés par P. Ricoeur : Je propose trois traits distinctifs de la notion d’œuvre. D’abord, une œuvre est une séquence plus longue que la phrase qui suscite un problème nouveau de compréhension, relatif à la totalité finie et close que constitue l’œuvre comme telle.

L’étude classique de D. C. Muecke, The Compass of Irony, op. , pp. ]. In the second place there is always some kind of opposition between the two levels, an opposition that may take the form of contradiction, incongruity, or incompatibility” et K. Barbe, op. , p. 13 et 59, qui dans la conclusion de sa revue des approches linguistiques de l’ironie constate que “The notion of duality, expressed by opposition, tension, incompatibility, or pretense unites all the different approaches to irony discussed above.

Download PDF sample

Rated 4.86 of 5 – based on 8 votes