Download Les déchets du big bang à nos jours by Christian Duquennoi PDF

By Christian Duquennoi

Présentation de l'éditeur :

Nous les côtoyons au quotidien, de notre delicacies jusqu'aux bords des routes_ et même dans les médias. Que l'on nous parle de los angeles nécessité de trier-recycler, de trafics transfrontaliers, ou de déchets dangereux. Mais savons-nous ce que sont réellement les déchets ? Savons-nous que même les étoiles en produisent ? Que los angeles vie est very unlikely sans eux ? Bien avant nous, certains animaux sociaux géraient soigneusement leurs déchets. Erigés en monument par les hommes il y a five 000 ans, aujourd'hui nous ne savons plus qu'en faire. Pourtant, dans les yeux de los angeles technological know-how, les déchets sont de l. a. matière et rien d'autre. Comme toute matière, ils portent en eux tous les potentiels, des menaces comme des opportunités : nous pouvons en faire du poison ou du terreau de vie. Et nous pourrions bien, à l'instar de nos ancêtres du Mésolithique, en venir nous aussi à sanctuariser cette matière, qui sera bientôt devenue beaucoup trop précieuse pour être simplement… jetée.

Biographie de l'auteur :

Après un doctorat de l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Christian Duquennoi consacre ses recherches au traitement des déchets nucléaires au CEA, puis très rapidement à celui des déchets ménagers à Irstea. Ses travaux concernent d'abord les procédés physiques, comme le stockage contrôlé, puis plus récemment les bioprocédés. Passionné de transdisciplinarité, d'archéologie et de sciences humaines aussi bien que de biologie, de thermodynamique et de cosmologie, il trouve dans les déchets un domaine de recherche foisonnant dont il veut partager l. a. profondeur et l. a. portée universelle.

Show description

Read Online or Download Les déchets du big bang à nos jours PDF

Similar french_1 books

Non, c'est non : Petit manuel d'autodéfense à l'usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire

En tant que femmes, nous sommes tous les jours les cibles d'interpellations, de harcèlement, d'agressions verbales, physiques ou sexuelles plus ou moins graves, plus ou moins violentes, au travail, dans l'espace public et privé. Souvent nous ne savons pas remark réagir, remark dire non, et remark faire comprendre que, lorsque nous disons non, c'est non.

Mots choisis : français-chinois

L’idée de ce livre m’est venue des difficultés que j’ai rencontrées pour faire le bon choix des termes les plus appropriés lorsqu’on veut faire concorder deux langues aussi différentes que le Français et le Chinois. Cet ouvrage a donc été conçu pour remédier à ces difficultés en proposant une présentation sous forme d’un recueil de mots classés par sujet.

Les passions ordinaires

• description : Les émotions ne sont pas spontanées, mais rituellement organisées. Reconnues en soi et signifiées aux autres, elles mobilisent un vocabulaire et des mouvements précis du corps qui diffèrent selon les cultures. C'est ce que montre David Le Breton dans cette anthropologie des émotions, où il examine, entre autres, le statut du corps dans los angeles verbal exchange, les ritualités du regard, ou encore le métier de comédien, qui offre une étonnante representation de los angeles façon dont les hommes se saisissent des signes pour vivre et donner à voir leurs émotions.

Extra resources for Les déchets du big bang à nos jours

Example text

Dans de nombreux pays, on préfère ainsi plutôt parler de « matériaux à recycler », ce qui traduit un véritable changement d'attitude. Et ce changement d'attitude n'est pas que le fait de jeunes urbains des pays industrialisés : c'est aussi la grande cause pour laquelle militent ceux que l'on nomme glaneurs en français, pickers en anglais, recicladores au Brésil, recolectores dans le reste de l'Amérique du Sud, les millions de personnes qui, dans la plupart des pays en développement, récupèrent les déchets en porte à porte ou au cœur des décharges, souvent au péril de leur vie et de leur santé.

Cette protection aurait favorisé une explosion des @ formes de vie et l'émergence d'un nouveau métabolisme : la respiration . c >- Les scientifiques pensent que la respiration fut d'abord le fait de bactéries descendant des bactéries anaérobies hétérotrophes et qui ne rejetaient plus u d'alcool ou d'acide lactique, mais utilisaient des molécules minérales dissoutes Ol ï:: 0. 0 dans l'eau, comme des nitrates ou des sulfates pour évacuer les électrons qui leur avaient servi à produire l'énergie chimique de la cellule.

En se dotant des mitochondries, c'est comme si les cellules eucaryotes troquaient un moteur de 2 CV contre un moteur de Fl ! Et tout ça pour rentabiliser au maximum le recyclage du déchet métabolique des organismes photosynthétiques ! Mais d'où viennent les mitochondries ? Probablement de l'ingestion d'une bactérie par un organisme eucaryote primitif, un prédateur ! c Ol ï:: >0. 0 u Absorption d'une bactérie par une cellule eucaryote primitive. La bactérie aérobie absorbée devient une mitochondrie et permet la respiration.

Download PDF sample

Rated 4.11 of 5 – based on 30 votes